man-coffee-cup-pen
BLOG

Ce que vous devez savoir sur le métier de consultant avant de vous lancer

Par Fabienne Lemaigre-Voreaux le 28 janvier 2021

Vous avez de nombreuses expériences professionnelles derrière vous, une expertise reconnue et vous rêvez d’indépendance ? Vous vous dîtes même que le métier de consultant est peut-être fait pour vous… Mais savez-vous vraiment quel est le rôle d’un consultant ? Comment devenir un consultant ? Quelles sont les missions d’un consultant en entreprise ? On répond à toutes vos questions, pour vous aider à dresser la fiche métier de consultant.

1. La définition du métier de consultant

Consultant juridique, consultant RH, consultant informatique, consultant stratégique, consultant marketing, ou consultant en management… Il y a autant d’expertises que de métiers de consultant associés. Mais connaissez-vous la définition d’un consultanten entreprise ? On vous explique le métier de conseil.

Globalement, le consultant est un expert dans un domaine précis. Du fait de son expérience, il propose ses services de conseils aux entreprises qui n’ont pas la compétence en interne. Et qui ne souhaitent pas embaucher une personne à temps complet. En tant qu’intervenant externe, le consultant se pose comme spécialiste pour l’entreprise dans laquelle il intervient, de façon à répondre à une ou plusieurs problématiques.

Selon ce qui a été défini avec l’entreprise en question, le consultant peut intervenir à 3 niveaux. C’est un peu la fiche métier de consultant. D’abord, il établit un état des lieux pour évaluer le problème. Ensuite, sur la base de son constat il pourra élaborer des recommandations. Enfin, il pourra suivre la mise en action de ses recommandations au sein de l’entreprise.

2. Les missions d'un consultant

Un consultant en management ou autres peut travailler au sein d’un cabinet de consultants ou comme consultant indépendant. Dans un cas comme dans l’autre, l’objectif du métier de consultant est d’améliorer le fonctionnement d’une entreprise sur un périmètre donné. Sa mission peut varier s’il s’agit d’un consultant généraliste ou d’un consultant spécialisé. Toutefois, son processus d’intervention reste inchangé ; il constate, il recommande et il agit.

  • D’abord, lors de la phase d’observation, le consultant peut être amené à réaliser un pré diagnostic pour mettre en avant la problématique de l’entreprise. C’est aussi le bon moment pour lister les moyens financiers et humains indispensables au bon déroulement de la mission de consulting.
  • Ensuite, lors de la phase de recommandation, le consultant doit pouvoir soumettre des idées basées sur différents scénarios pour répondre à la problématique de son client. Il peut appuyer ses choix avec des indicateurs de suivi à mettre en place ainsi qu’une méthodologie de travail à respecter.
  • Enfin, lors de la phase d’actions, le consultant doit mettre en place une hypothèse choisie en s’appuyant sur les équipes en place et suivre son bon déroulement. Mais aussi, faire des points réguliers avec son client afin de rendre compte de l’avancée de sa mission et des résultats obtenus. Le cas échéant, ces points sont l’occasion aussi de remonter d’autres problématiques qui peuvent bloquer le bon cheminement de la mission.

3. Les compétences et qualités d'un consultant

Pour paraître crédible en tant que consultant, l’expertise est importante. Néanmoins, elle n’est pas suffisante pour devenir un bon consultant. Le métier de consultant ne s’improvise pas. Il doit être choisi sur la base d’une réflexion solide : avez-vous les compétences requises ? Avez-vous les qualités nécessaires pour du consulting ? Possédez-vous la méthodologie de travail adéquate ? Avez-vous le réseau indispensable pour démarrer ?

En effet, pour effectuer une analyse de la situation et proposer des recommandations, il paraît indispensable de s’appuyer sur de nombreuses années d’expérience. Ces dernières vous aideront d’une part à voir tout de suite ce qui ne va pas et ce qui peut être mené. C’est tout l’art du métier de conseil. Et d’autre part, votre expérience et votre maturité sur les sujets vous permettront de vous faire écouter et de faire respecter votre savoir-faire. D’une mission à l’autre, vous prouverez d’autant plus votre valeur ajoutée. C’est même ainsi que vous fidéliserez sans doute quelques clients et gagnerez en notoriété en tant que consultant en management ou autres.

Bien sûr, ne devient pas consultant qui veut ! En effet, il y a tout de même des qualités requises pour être consultant. Si vous n’avez pas de patience, vous n’aimez pas le contact et n’appréciez pas d’être proactif, passez votre chemin tout de suite !

En attendant, voici les qualités les plus recherchées dans le métier de conseil :

  • Avoir une écoute attentive pour mieux cerner le problème et offrir une prestation personnalisée.
  • Avoir d’excellentes capacités de communication. C’est indispensable pour faire des recommandations dans les règles de l’art et attirer la confiance de son client.
  • Être sociable et apprécier le contact. Être autonome et indépendant en tant que consultant n’est pas forcément synonyme d’associable, au contraire il y a un temps pour tout.
  • Avoir une capacité d’adaptation. Par définition, un consultant passe d’une entreprise à l’autre pour effectuer ses missions, il doit donc pouvoir s’adapter à n’importe quelle culture d’entreprise et n’importe quel environnement de travail.
  • Être dynamique et motivé. C’est ce qu’attend toute entreprise d’un consultant. Si vous ne l’êtes pas, qui le sera ? Un consultant doit être curieux et enthousiaste à l’idée de découvrir d’autres problématiques et façons de faire. C’est un sentiment qu’il devra tenter de transmettre à l’équipe qu’il devra driver.
  • Avoir une capacité d’organisation. Car oui ; un consultant ne peut compter que sur lui-même pour organiser ses missions et planifier ses actions.

Si vous pensez avoir toutes les compétences pour être un bon consultant et que vos qualités de consultant sont à la hauteur des attentes clients et de cette fiche métier de consultant, alors sautez le pas ! Devenez consultant en entreprise. Néanmoins, si vous avez besoin de vous rassurer avec un certificat ou une formation qui appuierait vos compétences, des formations sur le métier de consultant existent.

En effet, le Groupe Evolution & Perspectives compte aujourd’hui 3 écoles de formation sur mesure reconnues par l’État : La Haute école de coaching, La Haute école de formation & consulting et la Haute école de conseil en image. SI vous souhaitez en savoir plus, contactez-nous.

Topics: HEFC

Commentaires