ep-background
BLOG

La pensée positive, influencer son inconscient

Par Husbpot le 18 novembre 2019

Le concept de “pensée positive” n’est pas toujours pris au sérieux… A tort, car cette idée selon laquelle on peut “choisir” sa manière de voir la vie, est beaucoup plus profonde qu’il n’y parait au premier abord, et mérite vraiment que l’on s’y intéresse d’un peu plus près.

En acceptant le fait que nos pensées conditionnent notre vision du monde, on prend très vite conscience de l’impact que cette philosophie de vie peut avoir sur nos décisions, nos actes et nos relations.

Au début du 20ème siècle, l’un des pères fondateurs du concept de “pensée positive”, Emile Coué, célèbre pour sa “méthode”, a mis en évidence cette idée simple : la plus grande faculté de l’homme n’est pas sa volonté, mais son imagination !

Selon Emile Coué, en alliant les deux, nous avons donc chacun, à titre individuel, la faculté d’influencer très concrètement le cours de notre existence, en devenant acteur ou actrice de notre vie plutôt que de subir, de manière passive et fataliste, les événements.

Emile Coué condense sa méthode en une phrase-clef: 

 « Tous les jours, à tous points de vue, je vais de mieux en mieux ».

Selon Emile Coué, en répétant machinalement cette formule plusieurs fois par jour, il est possible de faire pénétrer mécaniquement dans l’inconscient l’idée d’amélioration. Et lorsque cette idée fait son chemin dans les profondeurs de l’inconscient, elle se transformerait tout simplement en actes et en décisions.

Alors, prêt(e) à tester ? A vous de jouer !

Eric Nicloux, formateur et coach professionnel certifié

Topics: HEDC

Commentaires