man-coffee-cup-pen
BLOG

Relooking et conseil en image quelles différences ?

Par Héloïse Richard le 3 février 2021

Relooking et conseil en image, deux termes bien souvent confondus et pour cause, il y a en effet de nombreuses similitudes, cependant les deux pratiques comportent des différences de méthode notables.

Le relooking, une composante du conseil en image :

  • Le relooking permet un changement physique ponctuel, une transformation rapide de l’apparence sans prendre en compte la personnalité du client. Il se base sur une tendance ou encore un évènement particulier. Le travail est basé sur des critères esthétiques. Son effet instantané, mais furtif, convient parfaitement à celles et ceux en recherche de spectaculaire. Dans le relooking c’est la personnalité qui s’adapte aux tendances. Toutes les émissions de télévision actuelles se servent de la méthode du relooking car l’effet est bluffant et l’accompagnement Être « branché(e) » et mis en valeur en respectant les couleurs qui vont sublimer le teint, la morphologie du corps et du visage voilà l’objectif d’un relooking.
  • Les techniques utilisées en relooking et en conseil en image restent pour le moins similaires. Dans les deux cas, la colorimétrie, le morpho-visagisme, la morpho-silhouette, le maquillage sont appréhendés. L’approche sera cependant différenciante dans l’accompagnement client et la manière de satisfaire ses attentes. Le relooking ne permet pas de rendre son ou sa client(e) autonome, contrairement au conseil en image, car il reste moins personnalisé. Le service étant rapide, le client n’a pas le temps d’apprendre les techniques ni d’intégrer sa nouvelle image, car il n’y a pas eu de travail sur soi et son image. Le relooking et le conseil en image ne sont pas destinés à la même clientèle, le premier aura un effet immédiat non personnalisé et l’autre un effet moins immédiat mais entièrement personnalisé et durable.

Le conseil en image qu’est-ce que c’est ?

  • Le conseil en image est un accompagnement humain, de valorisation et d’acceptation de soi. Il permet un changement sous forme d’évolution personnelle en faisant concorder l’objectif fixé avec la personnalité, les envies et les freins. Il permet un véritable accompagnement de fond et entièrement personnalisé, en mettant en lumière les atouts physiques de manière cohérente avec la personnalité, le mode de vie, les goûts, complexes, besoins et habitudes de chacun. Le conseil en image permet de s’affirmer, d’améliorer sa communication par l’apparence (qui compte pour 55%) et ses relations avec les autres. Selon le rapport du client à son image, l’expression de la personnalité par l’apparence est plus ou moins visible. Le conseil en image est tout aussi bien destiné aux particuliers qu’aux entreprises.
  • Le conseil en image suit des objectifs déterminés au départ avec le client. La méthode s’appuie sur l’image actuellement renvoyée et celle que le client souhaite renvoyer. La pratique du conseil en image nécessite l’apprentissage de techniques professionnelles. La colorimétrie est l’outil indispensable de l’étude des couleurs et de leurs effets sur le visage, car si la couleur sublime elle peut aussi ternir et durcir les traits. Les méthodes de morpho-visagisme et morpho-silhouette seront importantes, car elles permettront de donner des conseils coiffure, maquillage mais aussi de coupes de vêtements. La tissuthèque viendra compléter les choix de vêtements, car les motifs et les textures peuvent modifier la silhouette. L’étude de style permettra quant à elle de se rendre compte du style actuel et du style souhaité.

Ouverture professionnelle :

  • L’accompagnement des personnes sur leur apparence ne s’improvise pas, il est important de suivre une formation adaptée et reconnue. L’ouverture aux autres, l’écoute sincère sont des qualités que tout bon conseiller(ère) en image se doit de posséder.
  • Le métier de conseiller(ère) en image ouvre bon nombre de porte et est de plus en plus prisé grâce à son approche ultra personnalisée. Personnal shopper, conseiller en image à son compte, conseiller en image pour une enseigne de vêtements, de maquillage, au sein d’un salon de coiffure, d’un magasin d’optique, au sein d’association aidant à la réinsertion professionnelle, de lutte contre le cancer et tant d’autres possibilités qu’offre ce métier.

 

Le relooking et le conseil en image sont victimes d’abus de langage, il est important pour suivre une formation de conseiller(ère) en image de bien considérer l’approche de l’école, l’organisme dans son ensemble, ses valeurs, sa réputation, ses activités connexes. Il sera primordial de considérer chacun de ces éléments avant de partir à la recherche d’un organisme de formation, afin qu’il soit adapté à la demande.

Topics: HECI

Commentaires