man-coffee-cup-pen

BLOG

Les missions du formateur professionnel d’adultes – Devenir formateur

Par Fabienne Lemaigre-Voreaux le 24 août 2021

Le métier de formateur professionnel d’adultes est extrêmement gratifiant, il attire de plus en plus d’experts. Son objectif est double. Il s'agit avant tout de bien comprendre la demande du donneur d'ordre et, au besoin, de l'aider dans la définition de ses attentes, afin que la formation réalisée soit efficace. Il s'agit ensuite de transmettre expertise, savoir-faire et savoir-être, afin d'aider les personnes formées à monter en compétences et de les accompagner dans un parcours individuel.

Pour arriver à cet objectif final, le formateur doit remplir plusieurs missions qui lui permettront d’assurer une prestation de haute qualité. Pour ce faire, il est essentiel de bien comprendre et maitriser chacun des pôles suivants pour réussir ses actions de formation :

  1. Savoir comprendre et analyser la demande de formation
  2. Aider le donneur d’ordre et l'apprenant à se positionner
  3. Définir les objectifs de formation.
  4. Choisir les ressources pédagogiques et les outils les plus pertinents
  5. Créer les contenus pédagogiques
  6. Animer un groupe
  7. Suivre l’évolution des stagiaires et les évaluer
  8. Analyser sa pratique et se former soi-même 

Nous détaillons ici chacune des missions du formateur pour vous aider à déterminer si ce métier est fait pour vous.

 

Mission 1 : Aider le donneur d'ordre et l'apprenant à se positionner

La première mission du formateur professionnel d’adultes est d’accompagner son client dans la définition de son besoin :

  • Quelles compétences possède-t-il ?
  • Quelles compétences a-t-il besoin de développer ?

Le formateur travaille directement avec le donneur d’ordre en entreprise pour identifier les réponses à ces questions et poser les bases du projet de formation.

Cette première étape demande :

  • De grandes capacités d’écoute et d’analyse.
  • Des compétences en communication pour reformuler et questionner le client sur ses besoins et soft skills que le formateur peut développer lors d’une formation de formateur professionnel d’adultes.

 

Mission 2 : Définir les objectifs de formation et les objectifs pédagogiques

Après avoir compris les besoins de son client, le formateur doit déterminer les objectifs d’apprentissage. Il en existe deux types :

  • Les objectifs de formation. Ils décrivent ce que l’apprenant sera capable de faire après avoir fini la formation. Ils font partie des éléments fondamentaux du référentiel de compétences. Par exemple « parler anglais dans un environnement professionnel bancaire » ou « préparer et animer des actions de formation ».
  • Les objectifs pédagogiques. Ils définissent, eux, ce que les stagiaires doivent apprendre. Par exemple « construire des phrases grammaticalement correctes en anglais » ou « rédiger un objectif pédagogique ».

Ces objectifs serviront de base pour créer la progression pédagogique, ainsi que le contenu de la formation. Là encore, la définition et rédaction de ces objectifs s’apprennent lors d’une formation de formateur professionnel d’adultes.

 

Mission 3 : Choisir les ressources pédagogiques et les outils les plus pertinents

La troisième étape est de travailler sur la trame de la formation. C'est ce qu'on appelle techniquement la rédaction du scénario pédagogique :

  • Quelles seront ses modalités ? En présentiel, en blended learning ou à distance ?
  • Quels supports et activités seront les plus adaptés ? Vidéos-cours, supports PDF, jeux de rôles, QCMs, présentations interactives ?
  • Comment et avec quel timing se déroulera chaque séquence de formation ?

Cette mission est indispensable pour ensuite créer une formation efficace et de qualité.

 

Mission 4 : Création des contenus pédagogiques

Quatrième mission du formateur : la création des contenus pédagogiques. C'est la phase d’action qui doit prendre en compte :

  • La rédaction des supports de cours.
  • Le tournage éventuel de vidéos-cours.
  • La préparation des présentations aux apprenants.
  • La définition des paramètres des mises en situation pratiques.

 

Mission 5 : Animer un groupe, susciter l’adhésion et créer les conditions de réussite.

Parmi les missions du formateur professionnel d’adultes, une des plus importante est l’animation d’un groupe. Il est indispensable de :

  • Créer la cohésion de groupe.
  • Motiver les stagiaires et susciter leur adhésion au parcours de formation.
  • Soutenir les apprenants pendant tout leur parcours.
  • Déceler les difficultés et en y répondant avec bienveillance.
  • Identifier et s’adapter aux différents profils d’apprentissage.
  • Gérer les conflits et les tensions.

Il sera essentiel de savoir comment travailler efficacement avec un groupe, sans négliger les individus qui le composent. Des compétences humaines indispensables qui se développent lors d’un parcours de formateur pour adulte certifiant.

 

Mission 6 : Suivre l’évolution des stagiaires et les évaluer.

Une fois la formation lancée et le groupe pris en main, la sixième mission du formateur est de suivre l’évolution des apprenants. Ceci passera par le feedback et l’évaluation des compétences. Le formateur peut utiliser plusieurs outils, tels que des QCMs, des jeux de rôle pour vérifier si l’apprenant progresse correctement par rapport aux objectifs posés.  

Une fois la formation terminée, le formateur professionnel d’adultes doit dresser le bilan des compétences acquises. Un élément essentiel pour le client qui l’utilisera pour évaluer le retour sur investissement de l’action de formation.

 

Mission 7 : Analyser sa pratique et se former soi-même

La dernière mission du formateur concerne sa propre pratique. Il doit sans cesse se remettre en question et évaluer sa propre performance après chaque action de formation. Ceci lui permet de comprendre comment il peut s’améliorer. D’identifier ses points forts et ses axes d’amélioration, et ce aussi bien concernant son expertise technique, ses soft skills, que sa pratique de la formation professionnelle d'adultes.

Le formateur professionnel d’adultes devra également constamment se former pour rester alerte sur des dernières innovations de son secteur d’activité, ainsi que dans le secteur de la formation. Ceci lui permettra de rester pertinent sur son marché et de répondre parfaitement aux besoins de ses clients.

 

Devenir formateur avec la Haute école de formation & consulting

Pour devenir formateur et réaliser ces sept missions du formateur, il est essentiel de se former à ce métier. La Haute école de formation & consulting, organisme certifié Qualiopi, propose un parcours certifiant depuis 2016. Vous apprendrez comment mener à bien ces différentes missions pour offrir un service de haute qualité à vos clients. Vous découvrirez les outils utilisés pour créer vos contenus pédagogiques et animer un groupe. Vous saurez comment évaluer le retour sur investissement de vos clients. En d’autres termes, vous développerez toutes les compétences nécessaires à l’exercice de ce métier si gratifiant. Pour plus d’informations sur notre formation, téléchargez notre brochure.

Fabienne Lemaigre-Voreaux, Directrice Générale de la Haute école de formation & consulting.

Topics: HEFC

Commentaires