man-coffee-cup-pen
BLOG

RNCP et Répertoire Spécifique : tout ce que vous devez savoir

Par Coralie Pilté le 11 juin 2021

Vous recherchez actuellement une formation professionnelle ? Vous ne savez pas ce que signifient le RNCP et le Répertoire Spécifique ? Quelle est leur importance ? Quelles sont leurs différences ? Gérés par France Compétences, ces deux répertoires comptent parmi les outils indispensables pour choisir votre formation. En effet, ils recensent les parcours certifiants et reconnus par l’Etat.

Découvrez dans cet article :

  • Ce que signifie ces deux répertoires.
  • Leurs critères d’attribution.
  • Leurs différences.
  • Leur intérêt pour les apprenants

 

Qu’est-ce que le RNCP ?

Le RNCP est un acronyme qui signifie Répertoire Nationale des Certifications Professionnelles. Il recense tous les titres à finalité professionnelle reconnus par l’Etat, c’est-à-dire les formations « métier ».

Ce catalogue est géré par la Commission de la Certification Professionnelle de France Compétences. Lancée en 2018, elle est constituée de 19 membres qui incluent l’Etat, les Régions et les partenaires sociaux. Elle est en charge de certifier et d’inscrire les formations au RNCP. Ce processus garantit que la formation inclut toutes les compétences nécessaires pour exercer une activité professionnelle.

Il regroupe également les VAE (ou Validation des Acquis de l’Expérience). Si vous souhaitez obtenir un titre attestant de votre expérience, vous pourrez choisir une VAE recensée dans cet index.

 

Les types de certifications disponibles

Trois types de certifications sont disponibles sur ce registre officiel :

  • Les diplômes délivrés au nom de l’Etat, sous la responsabilité des ministères et des partenaires sociaux. Ces diplômes y sont inscrits de droit.
  • Les titres à finalité professionnelle, délivrés par des organismes en leur nom propre. Les organismes de formation doivent faire une demande pour y être inscrit. Cette dernière devra être validé par la Commission de la Certification Professionnelle pour s’assurer qu’elle remplit tous les critères.
  • Les certificats de qualification professionnelle, délivrés par les branches professionnelles en leur nom propre. Ces certificats répondent aux besoins de qualification spécifiques repérés par les branches professionnelles. Encore une fois, ils sont inscrits sur demande, après avoir reçu un avis conforme de la CCP.

 

Les équivalences de diplôme

Les formations inscrites au RNCP sont classées par niveau de certification. Vous trouverez ci-dessous un tableau recensant les niveaux de certification et leurs équivalences.

2019 / Norme EU Equivalence 1969
1 Savoirs de base -
2 - -
3 CAP Niveau V
4 Bac Niveau IV
5 Bac + 2 Niveau III
6 Licence Niveau II
7 Master Niveau I
8 Doctorat Niveau I

 Il vous faudra prêter attention au niveau que vous choisissez pour être sûr qu’il correspond à vos besoins.

 

Les critères d’inscription

Pour qu’une formation soit inscrite dans cet index, elle doit répondre à neuf critères validés par la commission de France Compétences :

  1. L’adéquation des emplois occupés par rapport au métier visé par le projet de certification professionnelle.
  2. L’impact du projet de certification professionnelle en matière d’accès ou de retour à l’emploi.
  3. La qualité des référentiels d’activités, de compétences et d’évaluation.
  4. La mise en place de procédures de contrôle de l’ensemble des modalités d’organisation des épreuves d’évaluation.
  5. La prise en compte des contraintes légales et règlementaires liées à l’exercice du métier visé.
  6. La possibilité d’accéder au projet de certification professionnelle par la VAE.
  7. La cohérence des blocs de compétences constitutifs du projet de certification professionnelle et de leurs modalités spécifiques d’évaluation.
  8. Le cas échéant, la cohérence des correspondances totales ou partielles avec des certifications professionnelles équivalentes et de même niveau de qualification et leurs blocs de compétence.
  9. Le cas échéant, les modalités d’association des CPNE de branches professionnelles dans l’élaboration ou la validation des référentiels.

Autant de critères qui garantissent la qualité de la formation que vous suivrez !

 

Qu’est-ce que le Répertoire Spécifique ?

Contrairement au RNCP recensant des formations « métier », le Répertoire Spécifique regroupe les compétences complémentaires aux certifications professionnelles. Elles incluent :

  • Les obligations réglementaires.
  • Les certifications de compétences transversales.
  • Les certifications complémentaires à un métier.

Par exemple, une compétence complémentaire au métier de coach professionnel pourrait être une formation de conseil en image.

En suivant une formation inscrite dans ce fichier officiel, vous n’obtiendrez pas un diplôme « métier ». Mais une compétence supplémentaire pour vous donner un avantage compétitif sur le marché du travail.

La Commission de la Certification Professionnelle sera en charge d’évaluer les demandes d’inscription et de donner un avis conforme.

 

Les critères d’inscription au Répertoire Spécifique

Pour être inscrit au Répertoire Spécifique, une formation doit répondre à six critères qualité :

  1. L’adéquation des connaissances et compétences visées par rapport aux besoins du marché du travail.
  2. La qualité du référentiel de compétences et du référentiel d’évaluation de la formation.
  3. La mise en place de procédures de contrôle de l’ensemble des modalités d’organisation des épreuves d’évaluation.
  4. La prise en compte des contraintes légales et réglementaires liées à l’exercice des compétences professionnelles visées par le projet de certification.
  5. Le cas échéant, la cohérence des correspondances mises en place avec les blocs de compétences de certifications professionnelles enregistrées dans le RNCP.
  6. Le cas échéant, les modalités d’association des CPNE de branches professionnelles dans l’élaboration ou la validation des référentiels.

 

Pourquoi choisir une formation inscrite dans l’un de ces répertoires ?

Si la finalité des formations RNCP et au Répertoire Spécifique est différente, ces deux index permettent aux stagiaires de :

  • Obtenir un titre professionnel reconnu par l’Etat français et les partenaires sociaux. Le diplôme sera également reconnu dans toute l’Union Européenne.
  • Financer sa formation avec son Compte Personnel de Formation (CPF). Les formations inscrites sur ces deux répertoires sont référencées sur le site MonCompteFormation.

 

La Haute école de coaching : des formations reconnues par l’Etat

La Haute école de coaching propose une formation de coach professionnel et des spécialisations de coach inscrites au RNCP. Nous sommes la seule école de coaching française à proposer des spécialisations certifiantes et reconnues par l’Etat. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à télécharger notre brochure ou contacter nos conseillères formation.

Coralie Pilté, Business Developer au sein du Groupe Evolution & Perspectives.

 

Topics: EP

Commentaires