Kiosk évolution & perspectives

Enquête sur la Formation en e-Learning | Evolution & Perspectives

Par Filipe le 24 mai 2021

Le 17 mars 2020, notre mode de vie, nos repères et nos habitudes ont été bousculés par le confinement de la population décidé par le gouvernement afin de ralentir la propagation du virus Covid 19.

Deux mois pendant lesquels notre façon de vivre et notre manière de travailler ont été profondément transformées. L’un des aspects les plus marquants de cette période a été le recours au télétravail et à la formation en e-learning.

La sortie du confinement, il y a quelques semaines, nous a donné envie de vous interroger afin de connaître votre vécu ou simplement votre avis sur la formation en e-learning. En effet, il y a fort à parier que le recours au télétravail et à la formation en e-learning, qui ont connu un coup d’accélérateur lors de cet épisode, soient amenés à devenir de plus en plus incontournables dans les mois et les années à venir.

Nous avons donc lancé une grande enquête, à laquelle vous avez été très nombreux à participer, nous vous en remercions. Nous sommes aujourd’hui très heureux de partager les enseignements marquants.

57 % des personnes ont profité du confinement pour se former à distance.

La formation à distance plébiscitée en termes d’organisation

80% considèrent la formation à distance pratique en termes d’organisation.

40 % la jugent économique.

Ce mode de formation permet en effet d’économiser de l’argent sur les déplacements, les frais d’hébergement, les frais de repas, tout en réalisant sa formation de chez soi, ce qui représente aussi un gain de temps non négligeable.

La formation à distance une méthode qui gagne en convivialité

20 % des personnes qui avaient suivi une formation à distance avant le confinement trouvait ce mode d’apprentissage convivial, le taux monte à 34% après le confinement.

Dans le même temps, et cela paraît cohérent avec cette première réponse, le sentiment de solitude, qui était utilisé par 23 % avant le confinement pour qualifier la formation en e-learning, baisse à 19 %.

Cela nous indique donc clairement, que malgré la distance, on peut créer de la convivialité.

Comment ? Eh bien en mettant en place de façon pérenne, la grande nouveauté du confinement : le développement des classes virtuelles interactives au détriment des vidéo-cours « descendants » : si elles ne représentaient que 5% du nombre total de formation en e-elarning avant le confinement, ce chiffre est passé à 20 % après.

L’autre enseignement majeur de notre enquête, c’est la différence entre les réponses des personnes qui ont déjà participé à une formation en e-learning, et celles qui ne l’ont jamais fait, et qui ont donc répondu selon ce qu’elles imaginent.

La formation à distance : tester c’est l’adopter

22,3% de ceux qui ont testé pensent que la formation en e-learning est plus efficace que la formation en présentiel, contre 6,9 % pour ceux qui ne l’ont pas testée. De là à en déduire qu’essayer la formation en e-learning, c’est l’adopter, il n’y a qu’un pas.

90% des personnes qui ont participé à une formation à distance ont une bonne opinion.

 87,2% se disent prêt(e)s à renouveler l’expérience.

70% de ceux qui ne l’ont pas testée se disent prêts à tenter l’expérience, bien qu’ils pensent à 53,3% que la formation en e-learning est moins efficace que la formation en présentiel.

Le must : une formation qui allie présentiel et e learning

84 % des personnes qui ont répondu à notre enquête, qu’elles aient ou non déjà participé à une formation à distance, s’accordent sur l’aspect complémentaire du distantiel et du présentiel, appelé blended learning.

Conclusion

La formation à distance est plébiscitée. Elle ne peut plus se contenter de video cours et de MOOC. Le distantiel de demain doit être interactif et convivial. Le mix pédagogique qui allie formation en présentiel et formation à distance (blended learning) est le must recherché.

Fabienne Lemaigre-Voreaux – dirigeante du Groupe Evolution & Perspectives et Eric Nicloux – Responsable Pédagogique, Formateur et Coach Professionnel de la Haute école de coaching.

Topics: Tendances

Commentaires